hamburger Created with Sketch.
<

Prévenir la dépendance et maintenir son autonomie

Définition de l’objet de préoccupation

Même en avançant en âge, la plupart des Séniors arrivent à se maintenir en bonne santé et mènent une vie autonome et indépendante. Néanmoins, Il est normal de voir s’amenuiser certaines facultés de la vie quotidienne. Par conséquent, nous avons parfois besoin d’aide pour certaines tâches, ce qui n’est pas toujours facile à accepter.

Les données statistiques indiquent que 50% des personnes deviennent dépendantes de manière soudaine (à cause d’une fracture ou d’un accident vasculaire cérébral). Pour l’autre moitié, cela se passe progressivement. Dans ce dernier cas, l’augmentation progressive de la dépendance devrait être une alerte pour la personne elle-même, mais aussi pour les personnes de notre entourage ou les professionnels sociaux et sanitaires.

Faire de l’exercice physique est la solution la plus efficace pour parer à la dépendance. Par exemple, recevoir de l’aide pour faire les courses ne signifie pas avoir moins de possibilités de faire des choix dans son quotidien. Il faut faire la différence entre dépendance et autonomie.

Conséquences dans la vie quotidienne

La dépendance pour effectuer certaines activités autrefois quotidiennes peut nous marquer deplusieurs manières. Tout d’abord émotionnellement, avec une dégradation de l’estime de soi.

Cette réaction est compréhensible, mais il est aussi important de se rappeler que nous avons besoin de l’aide des autres pendant toute notre vie. Nous sommes tous interdépendants, ce n’est ni négatif, ni propre à l’avancée en âge. De même, nous devrons être patients avec les personnes de notre entourage. Nous devons faire valoir nos opinions, et agir de manière à prévenir les situations de dépendance.

Impact curatif/ préventif de l’activité physique

Les habitudes saines peuvent nous aider à prévenir certaines maladies responsables de nos limites et incapacités. Il a été prouvé que réaliser une activité physique est la pratique quotidienne la plus efficace pour prévenir la dépendance.

Voici certains exemples :

  • Être actifs nous permettra d’être en bonne forme physique et de pratiquer nos activités quotidiennes avec aisance et énergie.

  • L’activité physique en général et certains exercices d’équilibre et de renforcement musculaire en particulier, peuvent nous aider à marcher avec plus de sécurité et à réduire les risques de chute et donc de provoquer des lésions responsables d’une diminution de notre autonomie. Ainsi l’activité physique améliore aussi notre masse osseuse et réduit les risques d’ostéoporose, pathologie responsable d’un grand nombre de fractures.

  • L’exercice contribue à un meilleur contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire, comme le diabète, le cholestérol et l’hypertension artérielle.Voici certains exemples :

  • Être actifs nous permettra d’être en bonne forme physique et de pratiquer nos activités quotidiennes avec aisance et énergie.

  • L’activité physique en général et certains exercices d’équilibre et de renforcement musculaire en particulier, peuvent nous aider à marcher avec plus de sécurité et à réduire les risques de chute et donc de provoquer des lésions responsables d’une diminution de notre autonomie. Ainsi l’activité physique améliore aussi notre masse osseuse et réduit les risques d’ostéoporose, pathologie responsable d’un grand nombre de fractures.

  • L’exercice contribue à un meilleur contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire, comme le diabète, le cholestérol et l’hypertension artérielle.

Conseils / bonnes pratiques dans ces 2 domaines

Alimentation :

  • Il est important de suivre un régime alimentaire équilibré selon les recommandations de la pyramide alimentaire, avec des légumes, fruits, légumineux, fruits secs et céréales.

  • L'eau doit être la base de notre alimentation et nous devons veiller à nous hydrater même si nous n’avons pas soif.

  • Il est important d’avoir une alimentation riche en calcium, consommer du lait, des yaourts ou du fromage, pour garder nos os forts et prévenir les chutes.

  • Les aliments riches en fibres améliorent la digestion.

  • Réduire les graisses et le cholestérol, présents principalement dans les fritures et le beurre, évite l'obésité et les risques pour la santé conséquents.

  • Éviter l'alcool est très important, car il peut causer de graves problèmes physiques ou provoquer une chute.

L'activité physique :

Pour effectuer de l'exercice physique, il existe une grande variété d'activités à notre disposition. Leur pratique dépendra de nos capacités physiques. Une activité est d’ailleurs accessible à tous : les promenades. Marcher pendant au moins 20 minutes par jour, même pour aller faire des courses ou aller à la banque, entraînera nos muscles et nous stimulera.

Les cours d'exercice physique structurés, comme les exercices de force, équilibre et étirement sont les plus efficaces pour prévenir les chutes et la perte de mobilité. Ils sont généralement effectués en groupe dans des associations de Séniors, centres sportifs ou liés aux soins de santé. Nous pouvons également les pratiquer seuls à la maison si nous sommes sûrs de pouvoir le faire en toute sécurité.

Des disciplines telles que le Tai-Chi, le Qi Gong ou le yoga sont également très bénéfiques. Le yoga, par exemple, peut augmenter la flexibilité et améliorer le tonus musculaire, la respiration et la circulation. Le Tai-Chi favorise également l'équilibre, la flexibilité et le système cardiovasculaire. Le Qi Gong peut améliorer notre position à travers son action sur les muscles et les os. En outre, nous pouvons jouer à la pétanque, faire du vélo, pratiquer la natation ... Toute activité physique adaptée à nos capacités et nos possibilités sera bénéfique pour nous si elle nous plaît et que nous pouvons la répéter dans le temps.

Prendre soin de notre santé :

Il est important de prendre soin de notre santé et de contrôler notre prise de médicaments pour prévenir de nombreuses maladies.

  • Il faut respecter la dose de médicaments prescrite et consulter régulièrement.

  • Faire périodiquement un bilan de notre vue et notre audition nous aidera à avoir une vie quotidiennement riche en activité.

  • Etre actifs mentalement en ayant des activités sociales, en lisant, en se tenant au courant de l’actualité, pour prévenir les problèmes de mémoire.

  • Il est important d'essayer d'éviter l'alcool, le tabac et toutes les substances qui nuisent à notre corps.

  • Des vaccinations régulières nous aideront à nous protéger contre les maladies telles que la grippe, la pneumonie et le tétanos.

  • Prévenir l'ostéoporose grâce aux conseils sur le régime alimentaire et l'activité physique déjà mentionnés nous évitera de nombreux problèmes physiques.

  • Il est essentiel d'être attentifs pour détecter précocement des maladies comme le cancer, la dépression ou la démence. Il est donc conseillé de visiter périodiquement les spécialistes.

  • Le contrôle du cholestérol, l'hypertension et le diabète nous aidera à améliorer notre qualité de vie et prévenir des problèmes graves de santé

  • La prise en compte de notre sécurité lorsque, par exemple, nous choisissons des chaussures ou nous aménageons notre maison, nous aidera à prévenir les chutes. Dans ce sens, il est important d'évaluer la nécessité d'utiliser une canne ou un déambulateur ou de faire des réformes comme l'installation de poignées sur la douche pour nous faciliter les activités de la vie quotidienne.

Relations sociales :

  • Maintenir des bonnes relations sociales avec les gens de notre entourage améliore notre estime de nous-mêmes et notre humeur.

  • Pouvoir compter sur quelqu'un pour faire une promenade, aller au cinéma ou prendre un café nous permettra de maintenir un style de vie plus actif, et nous serons plus motivés pour sortir de chez nous.

  • Notre entourage peut nous aider lorsque nous avons besoin. Par exemple, pour prendre quelque-chose de lourd sur un placard ou nous accompagner chez le médecin lorsque nous avons un problème de santé. Nous pouvons aussi aider si besoin, par exemple si nous allons au marché nous pouvons demander si quelqu’un a besoin de quelque-chose ou nous pouvons aussi apporter nos connaissances et expériences.

Résumé

Avec l’avancée en âge, la plupart des gens arrivent à maintenir une bonne santé. Néanmoins, il est naturel que certaines activités quotidiennes deviennent plus difficiles et entraînent le recours à d’autres personnes. Nous n’en conservons pas moins notre capacité de décision.

Tous ces changements peuvent diminuer notre estime de nous-mêmes, mais il est important de se rappeler que nous avons toujours besoin de l’aide des autres.

Pratiquer une activité physique (se promener, faire de l’exercice, Yoga, Tai-chi…) et s’alimenter de façon saine et équilibrée sont des décisions qui peuvent aider à prévenir une grande partie des pathologies qui peuvent nous rendre dépendants, telles que l’obésité, les infarctus, les fractures, la cataracte, le diabète, et la perte de mobilité. Il est aussi nécessaire de faire attention à notre prise de médicaments, faire des bilans de vision et audition régulièrement, avoir des relations sociales satisfaisantes et prendre les mesures de sécurité nécessaires pour éviter les chutes.