hamburger Created with Sketch.
<

Avoir une vie sociale active

Définition de l’objet de préoccupation

Avoir une vie sociale active est très important pour jouir d’un vieillissement actif. Les relations sociales et la participation à des événements ont une grande importance tout au long de notre vie. Cela peut donner un nouveau tournant à notre vie. Les relations sociales nous apportent une compagnie physique et émotionnelle, parfois des soins et de l’aide économique, et nous permettent d’échanger des informations, des connaissances, de l’affection, des ressources, etc.

Avec l’avancée en âge, et surtout lorsque nous cessons de travailler, nous avons l’opportunité de pratiquer de nouvelles activités, mais en même temps, nous avons propension à être plus en proie à la solitude.La solitude est l’une des questions les plus difficiles à affronter pour les Séniors lorsqu’il ne s’agit pas d’un choix. Si nous avons perdu des proches, nous risquons d’amenuiser nos relations sociales, de nous sentir moins utiles.

C’est à nous de nous prendre en main pour maintenir une vie sociale active, rester en contact avec nos proches et pratiquer nos activités préférées. Nous ne pourrons maintenir un style de vie actif qu’avec un bon état physique et moral, et cela nous aidera à vieillir en bonne santé.

Conséquences pour la vie quotidienne

Même si chaque personne est différente, tout le monde constate une série de changements liés à l’avancée en âge. Concernant notre style de vie et nos relations avec les autres :

Le travail est un lieu de socialisation important. Lorsque nous partons à la retraite, les habitudes changent. À partir de ce moment, nous n’effectuons plus
les mêmes activités qu’avant. Il se peut que nous ayons moins d’opportunités de rencontrer de nouvelles personnes ou que nous perdions l’habitude de rendre visite à nos amis.

En revanche, beaucoup voient autrement cette nouvelle étape de la vie. C’est une occasion propice pour commencer à sortir. Le temps… et l’esprit plus libres, beaucoup de gens prennent l’habitude de se promener régulièrement. Ils fréquentent les cours d’informatique ou les ateliers mémoire, ils voyagent, vont au cinéma ou au théâtre…

Des changements familiaux s’opèrent également avec la naissance de nouveaux membres dans la famille, ce qui suppose un changement dans les relations intergénérationnelles et familiales avec de nouveaux centres d’intérêt et d’affection. Garder les petits enfants peut nous occuper agréablement, mais aussi nous enlever du temps libre pour nous-mêmes.

De plus, lorsque nos enfants remarquent les symptômes de l’avancée en âge, ils se préoccupent toujours plus de notre santé et de notre confort. En ce sens, le rôle de chacun dans la famille change aussi.

L’état de santé joue un rôle très important dans la préservation d’une vie sociale active. Si notre état de santé empire et que nous éprouvons fréquemment des douleurs, nous réduisons le temps de promenade et les sorties.

Notre possibilité d’apporter un soutien à notre entourage peut diminuer. Par exemple, nous pouvons trouver des difficultés pour aller chercher nos petits-enfants ou nous pouvons avoir plus de gêne à inviter la famille à manger et cuisiner pour beaucoup.

Notre besoin de recevoir du soutien peut augmenter. Si notre santé est devenu plus précaire et que nous avons perdu de la mobilité, nous pouvons avoir besoin d’aide plus fréquemment qu’auparavant. Par exemple, nous pouvons avoir besoin d’être accompagné(e) pour les visites chez le médecin ou un coup de main pour nettoyer les vitres de la maison.

Les changements dans la famille liés à la disparition de proches peuvent affaiblir nos cercles sociaux. Dans ce cas, la participation à la vie familiale et à la vie de notre quartier, ainsi que la pratique d’activités où nous pouvons nous faire des nouveaux amis, peuvent nous apporter beaucoup de bien-être.

Impact préventif/curatif de l’Activité Physique

L’activité physique est en soi une manière idéale de vieillir sainement. Une perte de mobilité rend certaines activités du quotidien difficiles. L’exercice physique offre des opportunités de créer des liens.

Se balader, est un exemple d’activité qui nous apporte nombre de bienfaits et qui exige peu : se promener 30 minutes tous les jours nous rendra plus mobiles, atténuera les douleurs et nous remontera le moral. Si nous rencontrons des personnes qui souhaitent aussi marcher, nous pouvons nous donner rendez-vous pour se promener ensemble, prendre un café, discuter, etc. Il sera plus motivant et agréable de marcher ensemble

Réaliser une activité physique ou un sport en groupe, de façon libre ou organisée (dans des centres sportifs, des centres sociaux pour les personnes âgées, etc.) nous apportera une motivation que nous ne ressentons pas en pratiquant une activité physique individuelle.

Impact préventif d’une bonne nutrition

Tout comme l’exercice physique, la nutrition va nous permettre d’avoir un bon état physique pour pouvoir maintenir un style de vie actif. C’est pourquoi il est important de manger équilibré et sain, en consommant tous les nutritifs dont notre corps a besoin, et en respectant les recommandations de notre médecin et les indications de la pyramide alimentaire. Prendre ses repas en famille ou entre amis nous motive pour bien manger. Par contre, vivre seul et devoir cuisiner pour une seule personne entraîne le risque de rendre nos repas moins sains et plus pauvres.

Conseils/bonnes pratiques dans ces 2 domaines

A cette période de la vie, nous ne pouvons pas contrôler certains changements conditionnant notre style de vie. En revanche, nous pouvons prendre certaines décisions pour nous adapter aux changements.

Il est possible et fréquent d’avoir moins envie de sortir ou de pratiquer une activité. C’est pourquoi il est important de découvrir ce qui nous motive, comment et où nous pouvons le pratiquer. Il y a un grand nombre d’activités que nous pouvons faire tous seuls ou dans certaines structures, les centres sociaux pour les Séniors, les bibliothèques ou les centres sportifs. Nous devons nous renseigner et voir quelles sont les activités que nous pouvons réaliser, selon nos possibilités (état de santé, emploi de temps, etc.). Il n’y a pas que des activités pour les Séniors, il y a aussi un grand nombre de formations et de cours intéressants conçus pour tous les âges. Par exemple, il y a des groupes de lecture, des cours d’informatique ou des échanges de langues.

Le bénévolat est une activité qui peut nous apporter un plus grand nombre de bienfaits à nous et aux structures pour lesquels nous travaillons. Cela nous fera nous épanouir, nous permettra partager connaissances et expériences.

Les bienfaits apportés par l’activité physique (optimisation de notre état de santé, plus d’agilité, moins de douleurs, meilleur moral…) seront démultipliés par la présence des autres. Nous pouvons faire une promenade, réaliser une activité de groupe comme le Tai-Chi, l’Aqua Gym, la danse ou la pétanque.

Les changements dans la structure et les rôles de la famille peuvent provoquer parfois des difficultés dans les relations familiales.

  • Il est important de nous assurer une bonne communication. Nous devons exprimer nos envies et nos droits avec assurance, admettre également nos limites lorsqu’elles existent et permettre aux autres de nous aider en cas de besoin.

  • Notre aide peut se préciser à l’arrivée de nouveaux membres dans la famille. Parfois on peut avoir besoin de nous pour aller chercher les petits-enfants à l’école ou pour les garder. Ainsi nous nous sentirons utiles et satisfaits. Mais il est également important de limiter cette aide si nous trouvons qu’on exige trop de nous ou que nous n’avons pas le temps pour pratiquer d’autres activités pour nous-mêmes.

Résumé

Avoir une vie sociale active est très important pour jouir d’une avancée en âge en pleine santé. La retraite, l’arrivée de nouveaux membres dans la famille, les différences dans les relations entre parents et enfants et les problèmes de santé, sont des changements communs à cette époque de la vie. C’est à nous que revient l’initiative pour améliorer notre confort social et pour éviter la solitude.

L’activité physique et la bonne alimentation sont indispensables pour avoir une vie sociale active. Avoir des relations sociales satisfaisantes et être partie prenante à notre environnement contribueront à notre bien-être. Nous devons prendre un rôle actif, savoir bien quelles sont les activités que nous voulons faire et nous renseigner pour savoir où et comment pratiquer les activités de notre choix. Cela peut être une promenade, un cours d’informatique ou une pièce de théâtre. Avec le bénévolat, nous nous sentirons utiles et en serons heureux. Cela nous permettra d’échanger des expériences et de renforcer notre cercle social. Pour avoir des relations sociales satisfaisantes (famille et amis), il est nécessaire de bien communiquer avec nos proches et d’offrir notre aide en fonction de notre situation, de nos possibilités et de nos besoins.